Comment lutter contre le stress au travail ?

Comment lutter contre le stress au travail

Les salariés se plaignent fréquemment du stress engendré par leurs activités professionnelles. Il figure d’ailleurs parmi les risques psychosociaux majeurs. Pour autant, il ne s’agit nullement d’une fatalité. En effet, il est tout à fait possible de réduire et même d’éviter le stress au travail.

Maîtriser son niveau de stress

Il ne faut pas confondre le “bon stress” du “mauvais”. Ainsi, un manager demandant à ses équipes de livrer un projet dans les délais impartis peut insuffler un dynamisme à son équipe et doper les énergies. Au contraire, des cadences infernales répétées, des emplois du temps démentiels ou pire des brimades et des pressions, auront des conséquences néfastes pour la santé du salarié.

Il pourrait être particulièrement intéressant pour vous de mieux comprendre les mécanismes du stress et ses effets sur votre personne. Ces derniers peuvent en effet varier d’un individu à l’autre. Il existe de nombreux organismes en capacité de vous proposer une formation stress au travail. Vous pourrez par exemple visiter le site d’idprevention.com, une agence spécialisée dans la formation et l’assistance juridique auprès des salariés.

Apprendre à dire non !

Afin de préserver votre santé au travail, il va devenir essentiel d’apprendre à ne plus vous laisser surcharger par autrui. Cela va notamment avoir pour conséquence de dire non à votre hiérarchie dans certains cas. Le premier chantier à mener va être de créer une limite claire entre votre vie professionnelle et familiale. En effet, les outils modernes (smartphone, tablette, pc portable) ont une certaine tendance à estomper cette frontière. Ainsi, il est devenu fréquent de recevoir un appel de son responsable, une fois rentré à votre domicile, vous demandant de traiter un dernier dossier urgent. Cela augmente fatalement votre niveau de stress.

Heureusement, vous disposez dans votre manche d’une carte majeure. Ainsi, vous pouvez rappeler à votre employeur votre droit à la déconnexion. Celui-ci a été instauré par le législateur dans le cadre de la loi Travail II afin de réduire les risques professionnels. Il vous permet de vous mettre hors ligne sans conséquence pour votre emploi. En aucun cas, votre employeur ne pourra s’opposer à votre demande. N’hésitez pas à évoquer l’idée d’un recours devant les juridictions compétentes en cas de besoin.

Créer un cadre professionnel agréable

Imaginez-vous au centre d’une pièce dans laquelle sonnent une dizaine de téléphones. Comment est-il possible de rester zen ou tout simplement de se concentrer au sein d’un environnement si bruyant ? Pourtant, c’est une réalité que subissent des milliers de salariés évoluant au sein des fameux open-space. Toujours présentés par certains managers comme étant la meilleure solution (qui bizarrement restent dans leurs bureaux individuels…) pour renforcer les échanges entre les équipes, il s’agit pourtant d’un facteur immense de stress. Il faut donc les éviter en priorité !

Les jeunes entreprises du secteur numérique s’inspirent également du cadre professionnel instauré par les sociétés américaines. Lieux de repos, de détente ou pour se restaurer, tout est pensé pour offrir un échappatoire de quelques instants à un salarié en passe d’être surmené. Des changements de mobiliers (plus ergonomiques et s’adaptant mieux aux usages modernes) ou encore des aménagements (présence d’une crèche d’entreprise par exemple) peuvent également intervenir et produire des résultats intéressants. D’autres entreprises vont encore plus loin pour réduire le niveau de stress de leur salariés. Elles proposent en effet des séances de massages assis. Une excellente méthode pour faire fuir le stress sans avoir à quitter son siège !

Augmenter votre résistance

Vous avez déjà sans doute remarqué que votre niveau de fatigue influence votre résistance face au stress au travail. Plus vous êtes fatigué et moins vous résistez ! D’ailleurs, avec un peu de recul, vous vous étonnez parfois d’avoir craqué aussi facilement. Alors, c’est à vous de jouer et d’éviter de retrouver dans ce genre de situation. Veillez à la qualité de votre sommeil. Celui-ci peut s’améliorer en suivant quelques conseils de base comme des dîners légers, des horaires réguliers, une température peu élevée ou encore une literie de qualité et adaptée à votre morphologie. Vous pouvez également découvrir (ou redécouvrir) les vertus de la sieste. Inutile de vous endormir profondément et longtemps pour récupérer. En effet, les yeux fermés une vingtaine de minutes sur votre siège de bureau le midi sauront vous donner un regain d’énergie pour terminer la journée !

L’autre facteur sur lequel vous pouvez agir, c’est votre condition physique. Et pour cela, le seul moyen à votre disposition sera de faire du sport. Différentes études ont en effet démontré qu’un rythme cardiaque peu élevé augmente la résistance au stress. Aussi, vous allez devoir privilégier les sports d’endurances comme le vélo, la course à pied, la marche sportive ou encore la natation. Si vous manquez de motivation ou tout simplement de temps libre, pourquoi ne pas mettre en place un groupe avec quelques collègues et aller vous dépenser sur le temps de pause du midi ? Ce sera de plus une excellente occasion de vous voir dans cadre différent que celui du bureau. Pour des résultats efficaces, prévoyez au minimum trois séances d’une heure par semaine.