Qu’est-ce que la GPEC ?

GPEC

Publié le : 20 octobre 20217 mins de lecture

La GPEC, sigle signifiant gestion prévisionnelle des emplois et des compétences, est un système qui place deux éléments principaux au centre de son fonctionnement. Comme vous vous en doutez déjà, ces deux éléments sont axés sur l’emploi et la compétence. Ceci, pour améliorer le procédé des ressources humaines et des décisions, sources de réussite d’une entreprise. Que comprendre alors de ce type de gestion et quels sont les outils nécessaires pour sa mise en place étape par étape ?

Comprendre ce que c’est que la gpec

Au prime à bord, la GPEC ou gestion des emplois et des compétences est un ensemble bien conçu de méthodes pour une mise en adéquation des effectifs, des emplois et des compétences avec des objectifs. Ces objectifs sont ceux stratégiques sur lesquels repose le fonctionnement de toute l’entreprise.

La GPEC, mis à part les objectifs, complète également à cette adéquation la notion de l’environnement externe qui tient compte :

·        du marché ;

·        de la concurrence ;

·        de l’évolution technologique,

·        etc.

Ses enjeux sont déterminés au fur et à mesure que les emplois évoluent et ils sont évalués en considérant principalement les missions et les nouvelles compétences.

La gpec reste donc un processus qui se traduit beaucoup plus par l’anticipation sur toutes situations éventuelles, pouvant subvenir au sein de l’entreprise. C’est également la planification des diverses actions à mener afin de pérenniser les activités. Ainsi, ce système de gestion se base sur une démarche proactive pour l’atteinte des objectifs généraux fixés par l’entreprise.

Pour les entreprises ayant près de trois cent salariés, il est important de penser à l’installation d’une gestion des emplois et compétences. Telle est la garantie d’une gestion plus efficace et mieux contrôlée.

La gpec se centralise sur une négociation périodique située dans une marge de 3 ans. Pour cela, il est capital de penser aux mesures d’accompagnement telles que :

·        les évaluations professionnelles ;

·        les formations ;

·        les recrutements ;

·        les mobilités géographiques et professionnelles.

Les étapes d’une telle démarche

05 étapes clés caractérisent la mise sur pied efficace de la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences.

La cartographie des emplois et des compétences

Cette première étape commence après la définition des objectifs en rapport avec les stratégies globales de l’entreprise elle-même. Pour réussir la gpec, il est important de dresser une liste de tous les postes déjà occupés et des différentes compétences qui sont disponibles. Pour y arriver, il est aussi conseillé de faire un état général des lieux et des outils pouvant être utilisés.

L’identification des écarts entre les besoins et l’inexistant

Ici, il est question d’identifier tous les écarts entre les besoins de la société et les situations réelles auxquelles font face cette dernière. Cette étape est primordiale, car elle permet de lancer les premiers jets pour l’établissement d’un plan d’action.

La détermination d’un plan d’action

Le processus de la gpec nécessite un plan d’action fiable pour une continuité de la démarche. Afin de répondre aux besoins en RH à court et à long terme, le plan d’action doit être élaboré pour faciliter les mesures d’accompagnement citées un peu plus haut dans cet article :

·        Les évaluations professionnelles ;

·        Les recrutements externes ;

·        Les actions de formation et les mobilités internes qui sont tous des leviers de ressources humaines à faire fonctionner.

La mise en place proprement dite

Après la réalisation du plan d’action, commence la démarche proprement dite pour l’installation de la gpec. Cette démarche est déployée grâce à l’entreprise à travers des actions concrètes liées au développement des ressources humaines préalablement définies.

L’évaluation le ROI

Cette cinquième et dernière étape vient susciter une élaboration de bilan, afin de mieux évaluer tous les résultats issus du processus de gestion des emplois et compétences.

Notons donc que cette démarche entre dans une optique d’accroissement des entreprises et offre à ces dernières la possibilité de s’autoévaluer progressivement. Cependant, il est aussi capital de détailler les outils qu’il faut pour une gpec réussie.

Les principaux outils de mise en place

Les outils de SIRH ou système d’information ressources humaines sont utilisés pour accompagner une mise en place efficiente. Ils permettent d’effectuer un diagnostic et d’élaborer un plan d’action en bonne et due forme.

Pour les mesures d’accompagnement, l’outil adapté est basé sur la gestion des talents encore appelée « talent management ». Quant aux collectes des résultats, les outils employés sont classés dans la catégorie des outils de « business intelligence ». Les plus utilisés sont des tableaux de bords adaptés aux RH.

Pour mieux gérer votre entreprise, vous devez être capable d’anticiper sur plusieurs actions. La gpec vous aide dans ce sens à travers des outils modernes capables de vous apporter plus d’informations actualisées. N’hésitez plus à opter pour cette possibilité : votre entreprise sera performante et vos employés ainsi que les compétences dont vous disposez seront bien équilibrés.

Vous trouverez plus d’informations en cliquant ici.

Plan du site