Comment aborder un entretien d’embauche pour les créatifs

Souvent, de nombreuses opportunités d’emploi sont perdues parce que vous n’êtes pas préparé de la bonne manière à affronter la sélection. Dans le domaine du graphisme, en particulier, il est très important de savoir se présenter aux entreprises intéressées par votre profil car il s’agit d’un secteur très compétitif où, en plus de posséder les compétences nécessaires, il est souvent utile de bien “savoir se vendre” et de savoir vendre son travail graphique en particulier. Mais comment se préparer à un entretien d’embauche pour créatifs ? Voici quelques conseils utiles pour ne manquer aucune occasion.

Comment maintenir un profil professionnel créatif ?

Avant de passer à l’entretien d’embauche proprement dit, la première chose à faire est de trouver une annonce appropriée, d’y répondre correctement et de faire en sorte que l’entreprise nous contacte. De nos jours, il est essentiel de soigner son profil professionnel et un créatif doit utiliser tous les moyens disponibles sur le web pour se présenter de la meilleure façon possible.

Voici quelques conseils pour y parvenir.

Le programme d’études

Comme pour toute autre figure professionnelle, le CV est la première carte de visite, y compris pour un graphiste. Voici les caractéristiques qu’il doit avoir.

Évidemment, il est bon d’oublier les formats prédéfinis tels que le modèle Europass : la première étape pour montrer que vous êtes vraiment créatif, en fait, est de donner à votre CV un aspect graphique original, en prenant soin de rapporter les données et les informations de manière claire et facilement lisible.

Le portefeuille

Par rapport à d’autres figures professionnelles, un graphiste et, plus généralement, une personne créative doit également créer, mettre à jour et soigner constamment son portfolio, c’est-à-dire une collection de ses meilleurs travaux avec des descriptions relatives. Ce recueil de travaux est parfois plus efficace que le CV, car en le consultant, l’employeur peut se rendre compte immédiatement des compétences réelles du candidat et surtout comprendre s’il a les bonnes compétences pour le poste recherché.

Le site web

Afin de présenter son entreprise et son professionnalisme de la meilleure façon possible, un créatif doit disposer de son propre espace web qui lui servira de vitrine pour exposer son travail et se rendre ainsi intéressant aux yeux d’un employeur potentiel.

Comment répondre à une annonce de créatifs ?

Après avoir compris comment prendre soin de votre profil professionnel, voyons maintenant comment le présenter lorsque vous vous retrouvez à répondre à une annonce de créatifs. Même dans ce cas, il est utile de suivre quelques étapes très précises.

Découvrez l’entreprise

Lorsque nous trouvons l’annonce qui nous convient, nous ne devons pas y répondre immédiatement : tout d’abord, nous devons lire attentivement la description du poste de haut en bas car, à première vue, il peut sembler être le poste idéal pour nous mais, si nous le lisons attentivement, nous pourrions découvrir qu’il exige des compétences que nous n’avons pas, comme savoir utiliser certains programmes graphiques.

Une fois la pertinence de l’annonce vérifiée, il est toujours conseillé de se renseigner sur l’entreprise afin de se rendre compte de son sérieux et de sa fiabilité dans un premier temps, puis de s’assurer que notre profil professionnel est réellement adapté à ce poste spécifique. Grâce à l’internet, il est aujourd’hui très facile de trouver des informations : une fois que vous êtes sûr d’avoir affaire à une entreprise valable à tous points de vue, vous devez étudier attentivement son identité de marque, en particulier ce que l’on appelle la proposition de valeur de la marque, c’est-à-dire l’ensemble des valeurs qui inspirent ses activités. Il est utile de se renseigner sur ces aspects car, lors de l’entretien, il est souvent possible de montrer que vous les connaissez et les partagez, ce qui est la bonne stratégie pour obtenir le poste.

Rédiger une lettre de motivation pour les créatifs

Lorsque vous répondez à une annonce, vous ne pouvez pas simplement envoyer votre CV : vous devez toujours joindre une lettre de motivation. Cette lettre ne peut pas être préemballée, en ce sens que vous ne pouvez pas utiliser la même pour toutes les annonces : pour chaque poste auquel vous postulez, vous devez la mettre en place de manière différente pour mettre en valeur certaines compétences plutôt que d’autres.

En ce qui concerne les compétences requises, en fait, vous devrez mettre en évidence vos compétences par rapport aux travaux déjà effectués dans le passé. À la fin de la lettre, vous devez indiquer votre volonté de vous rendre à un entretien dès que possible, afin de montrer que vous êtes réellement intéressé et de devancer vos concurrents dans les délais : souvent, en effet, les entreprises prennent davantage en considération ceux qui sont immédiatement disponibles pour la sélection.

Joignez votre CV et votre portfolio

Il est évident qu’un créatif doit joindre deux éléments à sa lettre de motivation : son CV et son portfolio. Pour ce deuxième élément, il y a trois façons de procéder : l’envoyer sous forme de fichier électronique, n’envoyer que des travaux en rapport avec les compétences requises pour le poste vacant, ou inclure un lien vers votre site web dans la lettre afin que l’employeur puisse avoir une vision plus large du travail que vous avez effectué pour d’autres marques.

À ce stade, il est toutefois légitime de se poser la question suivante : si vous n’avez aucune expérience professionnelle antérieure et que vous êtes à la recherche d’un premier emploi ? En réalité, les choses ne changent pas : même si vous venez de terminer vos études, une personne créative ne peut pas ne pas avoir un portfolio, où vous devez inclure certains travaux que vous avez réalisés pendant votre formation ou, en tout cas, vous devez produire des travaux d’essai à montrer.

Comment passer un entretien pour un poste de créatif ?

Une fois que vous avez obtenu un rendez-vous pour l’entretien, vous devez vous y préparer de la meilleure façon possible. Voici quelques conseils utiles pour vous aider à faire de votre mieux au moment crucial de la sélection.

Ayez toujours sur vous tout ce dont vous avez besoin : le recruteur a déjà lu et examiné votre CV et votre portfolio, mais il peut l’avoir perdu ou ne pas l’avoir sur lui à ce moment-là. Pour éviter ce problème à chaque entretien, vous devez avoir les deux documents sur vous. Le portfolio peut être sur papier, s’il ne s’agit que de quelques travaux, ou vous pouvez l’emporter avec vous sur une clé USB très pratique.

Montrez votre confiance et votre intérêt : lorsque vous vous trouvez face au recruteur, vous devez montrer votre confiance en vous et en vos compétences, sans exagérer ; de même, vous devez montrer votre intérêt pour l’entreprise, en faisant comprendre à la personne en face de vous que vous êtes bien informé sur la marque et en posant également des questions pertinentes pour obtenir plus d’informations.

Soyez prêt à répondre aux questions standard : lors de l’entretien, vous devez être prêt à expliquer au responsable RH votre parcours d’études et de travail. En particulier, nous devons être prêts à expliquer les œuvres que nous apporterons dans notre portfolio, en précisant également les caractéristiques de chacune d’entre elles, ainsi que le processus créatif et opérationnel et les outils et programmes de conception graphique utilisés, afin de démontrer notre expertise dans le secteur.

En ce qui concerne les outils de travail, il faut être prêt à répondre à des questions sur leur utilisation ou à des questions de connaissances générales sur le monde du graphisme. Enfin, vous devez vous entraîner à répondre aux questions plus générales et fréquentes qui sont habituellement posées lors des entretiens, telles que : “Décrivez-vous en trois adjectifs”, “Pourquoi avez-vous quitté votre emploi précédent ?”, “De quel graphiste vous inspirez-vous ?”, “Pourquoi devrions-nous vous choisir ?”, “Comment vous voyez-vous dans dix ans dans le secteur du design ?”, etc.

Poser les bonnes questions : en plus de demander des informations sur l’entreprise pour montrer son intérêt, il est légitime, lors du premier entretien, de poser d’autres questions, par exemple pour comprendre le type de cadre contractuel. Cependant, à moins que ce ne soit le recruteur qui en parle, au moins lors du premier entretien, il est toujours préférable d’éviter de parler du salaire, sinon vous risquez de paraître intéressé uniquement par l’aspect économique et non par le poste lui-même. Il est plutôt conseillé de demander quelles seront les prochaines étapes du processus de sélection, par exemple si vous devrez passer un deuxième entretien ou envoyer des emplois d’essai.

Vous avez maintenant quelques lignes directrices sur la façon d’aborder un entretien pour les créatifs. Il ne vous reste plus qu’à vous préparer de la meilleure façon possible et à réaliser votre rêve de travailler comme graphiste !